La coopérative jardinière est sur les rails !

jardinageAprès quelques mois de réflexion, la coopérative jardinière est sur les rails. Le projet, porté par la Confédération Syndicale des Familles en partenariat avec les Ateliers écolo-citoyens d’Orvault, regroupe pour le moment 9 familles du nord de la commune (Bugallière, Bourg, zone rurale). Il sera officiellement lancé le 20 mars, jour du printemps. Un premier bilan sera fait le 23 septembre, le jour de l’automne. Quoi de plus naturel que de suivre le rythme des saisons lorsqu’on jardine ?!

Comment ça marche ?

arrosoirPour le moment, chaque famille indique le matériel de jardinage dont elle dispose et qu’elle peut prêter aux autres membres. L’information est accessible à tous sur internet, avec un calendrier. Une charte va être élaborée, et une assurance permettra de sécuriser ces prêts. Plus tard, il est envisagé d’acheter du matériel en commun.

Pourquoi mettre en place cette coopérative ?

compostagePour l’environnement, car nous n’avons pas besoin de consommer à outrance. Nous n’avons pas besoin d’avoir tout le matériel chez soi. Beaucoup de matériel est peu utilisé (exemple tronçonneuse). De plus certains outils sont très couteux (c’est donc aussi un moyen de faire des économies), et les déchetteries sont engorgées (d’où l’intérêt de disposer d’un broyeur et de faire du compostage).

coeurvegetalUn résultat attendu est de créer un esprit de coopération et d’entraide. Outre le matériel, les échanges permettront aussi de réfléchir aux façons de travailler son jardin, aux méthodes respectueuses de l’environnement, aux méthodes de taille des arbres. La coopérative favorisera les échanges des savoir-faire, la mise en place d’ateliers, l’échange des graines, des plants, l’utilisation des déchets, du broya, du compost…

Le projet a été mis en terre. Il va pousser pendant le printemps. Rendez-vous en automne pour un premier bilan !