Category Archives: Monnaie SoNantes

Demandez votre carte SoNantes !

Après la conférence-débat organisée le 8 juin 2016, nous avons décidé de contribuer au développement de la monnaie complémentaire locale SoNantes à Orvault. Nous prévoyons deux étapes : 1) d’abord informer les Orvaltais et les inciter à demander leur carte SoNantes (via le site www.sonantes.fr) pour constituer un premier réseau d’adhérents, puis 2) aller voir des commerçants orvaltais pour les convaincre d’accepter la monnaie SoNantes dans leur commerce en leur montrant que des Orvaltais n’attendent plus que ça !

gagne-sonantes

Nous avons commencé la première étape en distribuant des tracts explicatifs devant les 3 AMAP d’Orvault et au marché de Gagné. Et nous allons poursuivre devant d’autres commerces locaux. Contactez-nous si vous voulez nous aider !

SoNantes : à Orvault aussi!

Après la conférence-débat organisée en juin dernier (voir ICI), et face au constat du nombre limité de particuliers et de professionnels adhérents dans notre commune, nous avons décidé de contribuer au développement de la monnaie complémentaire SoNantes à Orvault.

Notre projet : d’abord convaincre  un premier “noyau” d’Orvaltais d’adhérer à SoNantes, puis rencontrer des commerçants de la commune pour leur proposer de rejoindre le réseau et de permettre à ces particuliersadhérents de venir dépenser leurs SoNantes dans leur commerce !

Si vous décidez d’adhérer à SoNantes, dites-le nous ! Nous vous tiendrons au courant des commerces démarchés. Et si vous voulez nous aider, vous serez le/la bienvenu ! (cliquez sur l’image pour en savoir plus)

a4-sonantes

Monnaies locales : la conférence a tenu ses promesses !

conference8juin

Le premier objectif de la conférence-débat organisée par notre association le 8 juin 2016 était de mieux comprendre ce qu’est une monnaie locale, ses intérêts, comment ça marche, etc. Le deuxième objectif était de mieux connaitre la monnaie SoNantes, en circulation dans l’agglomération depuis avril 2015, son fonctionnement, ses caractéristiques, etc.

Mission accomplie ! La trentaine de participants a manifestement beaucoup apprécié les interventions de Jean-Philippe Magnen et de deux représentants de la monnaie SoNantes.

Nous allons désormais réfléchir à l’opportunité et au moyen de contribuer au développement de monnaies locales à Orvault (SoNantes et pourquoi pas aussi le Retz’L ?).

SoNantes et monnaies locales : à quoi ça sert ?

Les Ateliers écolo-citoyens d’Orvault organisent une conférence-débat le 8 juin 2016 dans la salle Pacaille (derrière la mairie) sur le thème des monnaies locales.

A quoi sert une monnaie locale ? Comment fonctionne la monnaie locale nantaise, la SoNantes ? Peut-on l’utiliser à Orvault ? Pour répondre à ces questions, nous accueillons Jean-Philippe Magnen, co-auteur d’un rapport ministériel sur les monnaies locales et complémentaires (téléchargeable ICI) et Kevin Guezennec, représentant de la monnaie SoNantes (plus d’informations ICI et ICI sur notre site). Nous évoquerons aussi d’autres monnaies locales du département (le Retz’L, le Confluent, ou le Rozo), et aussi les Systèmes d’échanges locaux, dont le SEL orvaltais les Rousinettes (voir ICI sur notre site).

flyerSoNantes-Orvault-web

 

SoNantes et monnaies locales complémentaires

retzLSoNantes et monnaies locales complémentaires : une réponse à la globalisation et un outil de transition économique.

Dans l’agglomération nantaise, deux initiatives de monnaies locales complémentaires coexistent avec des philosophies différentes : le Retz’L (prononcez “Réel”), monnaie papier qui s’adresse au pays de Retz et au sud de Nantes (image ci-contre), et la SoNantes, monnaie dématérialisée destinée à l’ensemble de l’agglomération. La première est plutôt issue d’une initiative citoyenne, la seconde est le fruit d’une impulsion des institutions de Nantes Métropole.

Ces modes de paiement voient le jour et fonctionnent davantage en période de crise économique, lorsque les échanges se ralentissent, que la confiance entre les acteurs est en baisse et que les trésoreries sont au plus bas. Ainsi, le Wir (1) a vu le jour à Bâle en Suisse dans les années 30 et fonctionne toujours : il permet aujourd’hui à plus de 60.000 entreprises helvétiques d’obtenir du crédit à bon compte tout en développant leur clientèle, avec un chiffre d’affaires représentant en 2004 l’équivalent de 1,7 milliard de francs suisses. La SoNantes s’en est largement inspirée.

Continue reading